Témoignage : Le chapelet de combat

Témoignage du père Richard807

«La formation de la foi des hommes est un sujet qui m’est cher depuis mes 26 années de prêtrise. Entre autres choses, je veux que nous, les hommes, nous redécouvrions le trésor que sont les dévotions catholiques. Si les hommes doivent être les chefs spirituels de leurs propres églises domestiques, nous devons simplement explorer ces « joyaux » de notre vie catholique testés par le temps et approuvés par l’Église. Quand je me suis plongé dans cette recherche, j’ai été surpris de voir combien un grand nombre de ces «sacramentaux» avaient tendance à être «efféminés». Ce n’est pas étonnant que les hommes soient enclins à considérer ces dévotions propres aux femmes. En particulier la plupart des chapelets ressemblaient à des bijoux pour femmes. J’ai commencé à chercher partout sur internet un chapelet qui ait quelque chose de vraiment masculin. Bien sûr il y avait les chapelets classiques avec des grains noirs ou marrons, mais il me semblait qu’il manquait quelque chose.

Un jour, je suis tombé par hasard sur un chapelet intriguant sur des sites de certains collectionneurs ; il était solide, fort, il y avait une sorte de gravité attachée à lui : c’était vraiment le chapelet d’un homme ! Tandis que je lisais la description qui en était faite, il s’avéra que j’étais en train de regarder un chapelet militaire utilisé lors de la première guerre mondiale (photo). Il avait été commandé et acheté par le gouvernement américain, distribué par l’armée aux soldats qui servaient lors de la première guerre mondiale. Certains de ces chapelets ont aussi servi pendant la seconde guerre mondiale ; tous ces chapelets ont été faits aux environs de 1916 : incroyable !

Il s’avère qu’un grand nombre d’anciens combattants ont cru qu’ils devaient la vie à ces chapelets. Je regardais ce chapelet militaire « masculin et musclé » et me dis « les hommes ont besoin d’avoir ce chapelet ». Alors, j’appelai la première entreprise de fabrication de chaînettes et fus heureux de voir à quel point ils étaient prêts à faire un prototype basé sur le chapelet militaire d’origine de 1916. Peu de temps après, le prototype arriva. Il était lourd et « viril », je fus réellement enthousiasmé. Je voulais faire connaître ce chapelet, basé sur l’original, pour mener une guerre toute spirituelle.


Le chapelet de combat :
Ce chapelet porte la puissante médaille miraculeuse comme médaille centrale, et la très puissante médaille de Saint Benoît qui chasse les démons.chapelet croix pardon Une des particularités que je préfère dans cette médaille est l’inscription au dos: «vade retro satana » (arrière Satan). La croix est celle du pardon, c’est le seul crucifix que je connaisse qui soit source d’indulgences, lorsque qu’on la porte ou l’embrasse. C’est le Pape Saint Pie X qui déclara que ce crucifix du pardon attribuait des Indulgences, et en 1907 il reconnut ces indulgences de pardon pour les vivants et les âmes du Purgatoire. Ce chapelet de combat est une puissante arme d’assaut spirituelle contre les forces du mal qui tentent de nous séparer de l’Amour de Dieu et de sa Volonté sur nos vies. J’ai fait faire quelques-uns de ces chapelets de combat pour les hommes de notre apostolat (les Chevaliers de la Divine Miséricorde). Je décidai aussi d’offrir des chapelets, à chaque corps d’Armée pour les soldats et les anciens combattants. Les gens ont commencé à en entendre parler, il y eut tellement de demandes que ma sœur a accepté de s’engager pour gérer la production et la vente de ces chapelets. Je suis tellement ravi qu’il y ait un chapelet de combat vraiment «masculin» fait pour les hommes.(les femmes les aiment aussi beaucoup).»

Père Richard Heilman (USA)

Extrait du livret “Le chapelet pour guérir de la peur” (photo en haut)

Le chapelet de combat ici

Livret “le chapelet pour guérir de la peur” (ici)

Soyez le premier à partager cet article !