Belle fête avec sainte Marie-Madeleine !

Nous fêtons le 22 juillet, Marie de Magdala, nommée aussi Marie-Madeleine.

Un décret de la Congrégation du culte divin élève la mémoire de Marie de Magdala, le 22 juillet, au rang de fête dans le calendrier liturgique.

* SON HISTOIRE
Marie Madeleine, sœur de Marthe et de Lazare, était d’une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d’où lui vint le surnom de Madeleine, et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu’elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu’on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse.

Elle fut possédée du démon jusqu’au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan.
Dieu avait fait naître en ce cœur coupable le désir de voir Jésus; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence.
Jésus ne condamne pas la pécheresse et par elle il envoie ce message de pardon et d’espérance à tous les pécheurs.
Depuis sa délivrance Marie-Madeleine suivait Jésus partout où il allait, faisant partie de ce groupe de femmes qui servaient le Maître et les apôtres.

Lors du crucifiement, elle se tient là et, après la descente de croix. Elle reviendra au matin de Pâques pour les rites de sépulture. C’est elle qui, la première, recevra la révélation du Christ ressuscité quand le jardinier se fait reconnaître. « Rabbouni, Maître » c’est son acte de foi. Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’il m’a dit. » C’est pour cela qu’on l’appelle aussi l’âpôtre des apôtres.

Le culte de Marie Madeleine connut un grand développement en France à la Sainte Baume, dans le sud de la France, et surtout à Vézelay. Elle est la patronne du diocèse du Var – Dès les premiers siècles chrétiens, pénitents, saints, rois, papes viennent accomplir leur pèlerinage à la grotte de la Sainte-Baume auprès de sainte Marie-Madeleine.

+ PRIONS : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Celui que tu cherches, tu le possèdes et tu ne le sais pas ? Tu as la vraie et l’éternelle joie, et tu pleures ? Elle est au plus intime de ton être et tu cherches au dehors. Ton cœur est mon tombeau. Je n’y suis pas mort, mais j’y repose vivant pour toujours.  »
(Prière d’un moine inconnu du 13ème siècle)

+ SAINTE MARIE MADELEINE

Marie, tu es venue de Magdala-sur-mer, en Galilée,
d’où ton surnom : “Marie-Magdeleine”,
au pied du Maître, qui pardonnant tes écarts de conduite,
a restauré en toi : Vie, dignité de femme et avenir possible.

Dans ce regard d’amour et de pardon,
tu as puisé le souci de soigner le corps charnel de Celui qui est Vie.
Son corps ressuscité n’a plus besoin
de tes soins, pas plus que des nôtres.
Son corps mystique : l’Eglise, demande nos services.
Il veut avoir besoin de nous.

Jésus a fait de toi l’Apôtre des Apôtres,
lorsqu’Il t’a dit :
“ Ne me retiens pas, va trouver mes frères ”.
Aujourd’hui, fais-nous comprendre qu’Il nous envoie,
comme toi, dans le monde,
annoncer que Jésus est Vie.

Marie Madeleine,
demande au Ressuscité
de faire de nous des témoins d’Espèrance.

Monseigneur Bernard MOLLAT du JOURDIN
A composé cette prière lorsqu’il était Curé de la Madeleine, à Paris.

QUE SAINTE MARIE-MADELEINE NOUS BENISSE !

Thierry F
et toute la fraternité de La Bonne NouvelleCouv livre femme deviens ce que tu es
8 rue Roger Lévy – 47180 Sainte Bazeille (France)
Pour toute info par tel : 05.53.20.99.86

– www.mariereine.com
– Site d’évangélisation: www.labonnenouvelle.fr

– Marie Madeleine aide a restaurer l’image de la femme.
Pour aller plus loin découvrez : FEMME DEVIENS CE QUE TU ES ! (ici)

** Inscrivez-vous gratuitement à notre news-letter sur www.mariereine.com
(rubrique « Les enfants de Marie »)

LITANIES DE SAINTE MARIE-MADELEINE

Seigneur, prenez pitié. –> Seigneur, prenez pitié

O Christ, prenez pitié. –> O Christ, prenez pitié

Seigneur, prenez pitié. –> Seigneur, prenez pitié

Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu –> prenez pitié nous.

Sainte Marie, mère de Dieu –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, portant le vase d’albâtre, plein de parfum, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, arrosant de vos larmes les pieds de Jésus, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, les essuyant de vos cheveux, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, les baisant avec ardeur, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, à qui beaucoup de péchés ont été pardonnés, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, enflammée des ardeurs de la Charité, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, très agréable au Seigneur, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, très chère à Jésus, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, choisissant la meilleure part, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, obtenant la résurrection de votre frère Lazare, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, assistant fidèlement Jésus en Croix, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, restant près de lui, quand les disciples fuyaient, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, première d’entre les disciples à mériter de voir le Christ ressuscité, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, marquée au front par le contact de sa main glorieuse, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, apôtre des apôtres, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, apôtre de la Provence, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, protectrice de l’Ordre des frères prêcheurs, –> priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, douce avocat des pénitents, –> priez pour nous

Afin que nous méritions de jouir un jour avec vous de la Présence du Seigneur pour toujours –> priez pour nous.

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde –> pardonnez-nous, Seigneur,

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde –> exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde –> prenez pitié de nous.

V. Intercédez et suppliez sans cesse pour nous auprès du Seigneur Jésus, ô bienheureuse Marie-Madeleine.

R. Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ

Prions : Ô Père très clément, répandez largement sur nous vos dons, pour que par l’intercession de la bienheureuse Marie-Madeleine, qui en aimant notre Seigneur Jésus-Christ par dessus tout a obtenu le pardon de ses péchés, nous obtenions nous aussi de votre miséricorde l’éternelle béatitude. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.