Neuvaine à saint Jean Paul II

551

Le pape Jean-Paul II a été canonisé par le pape François le 27 avril 2014 en la fête de la Miséricorde Divine. Nous le fêtons chaque année le 22 octobre.
Vous pouvez faire cette neuvaine à n’importe quel moment de l’année ou alors du 14 au 22 octobre (fête de saint Jean-Paul II)

Chaque jour à la fin de la prière ci-dessous prier : un Notre Père, un Je vous Salue Marie, puis dire 3 fois l’invocation : Saint Jean-Paul II, priez pour nous !
Il est bon de se confesser durant la neuvaine et de vivre l’Eucharistie.

—————————

 

O Sainte Trinité,
Nous te rendons grâce pour avoir fait don à ton Eglise du pape Jean-Paul II et magnifié en lui la tendresse de ta paternité, la gloire de la croix du Christ et la splendeur de l’Esprit d’Amour.

Par son abandon sans condition à ta miséricorde infinie et à l’intercession maternelle de Marie, il nous a donné une image vivante de Jésus Bon Pasteur et nous a indiqué la sainteté, dimension sublime de la vie chrétienne ordinaire, et voie unique pour rejoindre la communion éternelle avec Toi.

Par l’intercession de saint Jean-Paul II, nous demandons (exprimez ici votre intention personnelle). Nous te le demandons par Jésus le Christ notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.
 Amen !

Avec approbation ecclésiastique Cardinal Camillo Ruini
Vicaire Général de Sa Sainteté pour le Diocèse de Rome

 

Pour recevoir cette Carte-Prière : Neuvaine à Jean-Paul II (photo)
Commande par téléphone : 05.53.20.99.86 – Par internet :  www.labonnenouvelle.fr
Par courrier : La Bonne Nouvelle – 8 rue Roger Lévy – 47180 Sainte Bazeille (France)

 

autre neuvaine

 

Jean Paul II a sans cesse proclamé la bonté et la tendresse de Dieu. Il a dit à toute l’humanité : « N’ayez pas peur, ouvrez la porte au Rédempteur ». Il nous a invit à vivre une relation de confiance avec ce Dieu lent à la colère et plein de tendresse.

Il a été ce témoin de Dieu au coeur ouvert à l’espérance et à la paix. Il a plusieurs fois dépassé les règles et les convenances en posant des gestes qui ont traduit la bonté et l’accueil de Dieu pour tout être humain.

A la suite de Jésus qui nous invite à devenir des artisans de Paix, il a passé sa vie à tisser des ponts pour que l’être humain emprunte ces chemins de rencontre et d’accueil sur lesquels Dieu manifeste sans cesse sa bonté.

Vous, Jean-Paul II, qui vous êtes fait humble serviteur de Dieu, venez nous aider à porter et à témoigner de cette lumière que Dieu a déposée en chacun de nous !

 

Premier jour :

Vous avez voulu comme pape nous rappeler tout ce qu’il y avait de beau, de bon et de grand dans le coeur des jeunes. Au cours de votre vie, vous avez invité plusieurs fois les jeunes à vous rencontrer et vous vous êtes fait chercheur de Dieu avec eux.

Vous leur avez sans cesse rappelé comme il est Grand, le Dieu de la Vie ! Vous les avez invités par des gestes concrets d’accueil et d’engagement, à réchauffer le coeur de l’humanité.

En priant avec eux, en leur rappelant le trésor de l’amour, en faisant le chemin de croix avec eux, vous leur avez rappelé jusqu’où est allé le Christ pour nous offrir le salut.

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Deuxième jour :

Jean-Paul II vous avez vécu pleinement le pardon à la manière de Jésus lorsque vous avez visité votre agresseur pour lui accorder votre pardon. Votre coeur était débordant de cet amour de Dieu qui relève, qui guérit et qui livre. En libérant votre assaillant de son mal, vous avez ouvert en lui, une porte vers Dieu.

Vous avez voulu nous démontrer concrètement que notre Dieu n’est pas un Dieu sévère et impitoyable mais un Dieu qui rêve d’accueillir chacun de ses enfants et de leur donner les forces dont ils ont besoin pour aller au bout de leurs rêves et de leurs appels. Le pardon guérit le coeur humain et le remet en marche !

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Troisième jour :

Vous avez souvent proclamé comme le dit Saint Jean, que le coeur de Dieu est plus grand que notre coeur. Par vos années de pontificat, vous êtes devenu le pape de l’accueil. Vous avez rencontré et aimé les êtres humains au-delà de toutes leurs différences.

Par cet accueil inconditionnel qui a démontré la gratuité et l’éternité de l’amour de Dieu, vous nous avez invités à demeurer fidèles aux appels de son coeur et à continuer à grandir dans la sincérité en devenant des chercheurs de la vérité. Venez nous apprendre à accueillir l’autre à la manière de Dieu, en l’aimant sans rien attendre en retour.

 

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Quatrième jour :

Jean-Paul II, par votre vie et votre pontificat, vous nous avez démontré un des secrets du coeur de Dieu, il est le Dieu qui ne se contente pas d’attendre ses enfans, il est le Dieu qui va sans cesse vers les siens, en les saluant, les appelant et les invitant.

Par vos nombreuses visites et voyages, vous êtes allé vers les gens, les peuples, pour les rencontrer, les aimer et leur redire la tendresse de Dieu. Vous avez été ce pèlerin de l’Amour Eternel, qui a su ouvrir son coeur à tous les êtres humains. Vous nous invitez, nous aussi, à nous mettre en marche pour aller vers les autres. Vous nous invitez à briser notre égoÏsme et à partager aux autres la joie qui nous habite.

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Cinquième jour :

Vous, Jean-Paul II, vous avez écouté cette parole de Jésus qui nous as dit : « Je suis la lumière du monde celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie. » (Jn 8,12) A travers votre engagement comme chrétien, prêtre et pape, vous avez voulu partager cette lumière que le Christ a déposée en votre âme et en votre coeur.

Vous avez toujours invité les personnes à entreprendre ce voyage intérieur pour découvrir les sources qui les habitent et à écouter ces désirs profonds qui murmurent en eux. Vous avez proclamé et redit de multiples fois cette vie intérieure qui habite chacun et qui propose un sens, une direction à la vie. Vous avez toujours cru en la valeur et la grandeur de tout être humain. Venez nous aider à y croire nous aussi.

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Sixième jour :

On a demandé à Jésus : « Qu’est-ce que la vérité ? » Jésus à répondu : « La vérité vous rendra libres ». (Jn 8,32) Vous avez été ce pape chercheur de vérité divine. Peu importe la popularité ou non, vous avez voulu proclamer au monde cette vérité qui rend libre.

Par votre réflexion, votre pensée vous avez voulu inviter l’humanité à demeurer libre et en pas tomber dans le piège du matérialisme et de l’apparence. Par vos propos sur la vie et la grandeur de l’être humain, vous avez invité les chefs d’état et les dirigeants à bâtir un monde où tout être humain a droit à une vie digne. Vous avez invité l’humanité à marcher sur cette route de liberté et de plénitude sur laquelle nous entraîne Jésus, le Christ. Délicatement, vous avez voulu nous mettre en garde sur le mensonge et les faux bonheurs qui parfois nous sont proposés.

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Septième jour :

Vous, Jean-Paul II, vous nous avez invités à prier à la suite de la Vierge Marie, à prendre exemple sur Marie pour écouter et accueillir les appels de Dieu pour nous. Marie a tout mis de côté pour devenir « la Servante du Seigneur », pour accomplir son projet de salut et nous donner le Christ.

Comme elle, vous avez sans cesse béni le Père pour sa bonté et ses bienfaits « le Puissant fit pour moi des merveilles, Saint est son nom ». (Lc 1, 38) Comme Marie vous nous invitez à « brancher » nos coeurs sur celui de Dieu, à nous laisser habiter, animer par Lui. Comme Marie, vous nous avez invités à marcher sous le souffle de l’Esprit Saint. La Vierge Marie a toujours occupé cette place importante en votre coeur. Apprenez-nous à prendre Marie comme modèle de foi, de confiance, d’audace et d’abandon.

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Huitième jour :

Malgré votre grande foi et votre amour, vous aussi, vous avez fait face à la souffrance et la maladie. Vous n’avez pas voulu cacher cette vie devenue fragile, cette souffrance, cette maladie qui gagnait sans cesse du terrain sur votre vie, sur votre corps.

Votre témoignage nous rappelle que tout être humain est un être fragile et que la souffrance fait partie de notre condition humaine. Comme Jésus, vous ne vous êtes pas révolté devant cette souffrance ; Comme Jésus vous êtes allé au bout de celle-ci, l’offrant sans cesse cette souffrance à Dieu pour collaborer à son projet de salut pour l’humanité.

Bien sûr, nous ne souhaitons pas la souffranc eà aucun être humain, mais elle est là parfois au niveau du coeur, du corps ou de l’esprit. Elle gruge nos chemins et nos bonheurs. Aidez-nous tout comme vous à compter sur la tendresse de Dieu pour porter avec confiance ces maux qui font souffrir et qui nous blessent.

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

Neuvième jour :

Jean-Paul II, vous avez été ce pape d’espérance ! Ce pape qui nous as redit par ses gestes, sa vie, ses décisions : confiance, Dieu est là, Dieu agit ! Vous nous avez invités à croire en cette force de l’Amour qui a guidé Jésus et qui l’a ressuscité.

Vous nous invitez à voir ce qu’il y a de beau et de bon en notre monde. Vous nous invitez à découvrir, à percevoir l’Amour de Dieu toujours vivant et qui agit sans cesse.

Vous nous avez invités à ne pas devenir des personnes négatives, pessimistes, avec des idées norie, mais toujours plutôt à poser ces gestes qui continu d’ouvrir de nouveaux chemins pour l’Amour en notre monde. Dieu ne nous a pas abandonné et ne nous abandonnera pas ! Vous avez cru en cet Amour plus fort que le mal et plus fort que la mort. Aidez-nous à marcher dans l’espérance et la confiance et à habiller notre vie quotidienne de cet amour !

Vous, Jean-Paul II qui vous êtes fait le défenseur de la vie, des petits et des pauvres à la suite de Jésus, venez présenter au Père de toute tendresse, l’intention, la demande que je porte en cette neuvaine….

Venez m’aider à bénir Dieu sans cesse, à le remercier de ses bienfaits, à me laisser habiter par son amour fidèle et éternel et à suivre Jésus jusqu’à l’extrémité de l’Amour. Amen.

Réciter : 1 dizaine de chapelet

 

parousie.over-blog_.fr--TOTUS-TUUS---Jean-Paul-II--vicariatu_1

 

Prière à l’Esprit Saint

Esprit de vérité, qui êtes venu à nous le jour de la Pentecôte pour nous former à l’école du Verbe divin, remplissez en nous la mission pour laquelle le Fils vous a envoyé.

Remplissez tous les coeurs et suscitez chez de nombreux jeunes l’aspiration à ce qui est authentiquement grand et beau dans la vie, le désir de la perfection évangélique, la passion pour le salut des âmes.

Soutenez les « ouvriers de la moisson » et donnez la fécondité spirituelle à leurs efforts pour accomplir le bien.

Rendez nos coeurs parfaitement libres et purs, et aidez-nous à vivre en plénitude la marche à suite du Christ, pour goûter comme le don ultime venant de vous la joie qui n’aura pas de fin.

Jean-Paul II

 

Prière à Marie

Vierge Marie, Mère de l’Eglise, soyez la Mère de nos familles, Que grâce à votre aide maternelle, toute famille chrétienne puisse devenir vraiment une « petite Eglise », dans laquelle se reflète et revit le mystère de l’Eglise du Christ !

Vous qui êtes la servante du Seigneur, soyez l’exemple de l’accueil humble et généreux de la volonté de Dieu ! Vous qui fûtes là mère douloureuse au pied de la croix, soyez là pour alléger les souffrances et essuyer les larmes de ceux qui sont affligés par les difficultés de leurs familles !

Que le Christ Seigneur, Roi de l’univers, Roi des familles, soit présent, comme à Cana, dans tout foyer chrétien, pour lui communiquer la lumière, joie, sérénité et force.

Que toute famille sache apporter généreusement sa contribution à l’avènement de son règne dans le monde. Au Christ, à vous Marie, nous confions nos familles.

Jean-Paul II

 

N’ayez pas peur !

Jésus, vous le Fils bien-aimé du Père, nous vous louons pour l’Amour que votre Coeur Sacré nous révèle. Transpercé pour nous, il est devenu Fontaine de joie et Source de vie éternelle.

Jésus, l’invocation de votre Nom nous pacifie et nous garde dans l’Espérance. Vous, l’Amour, l’amour non-aimé, Seigneur Jésus nous croyons en vous, nous vous louons et nous vous aimons.

La puissance de votre Amour surpasse toute connaissance et vous pouvez nous donner infiniment plus que nous ne pouvons demander.

Nous vous prions pour les enfants et les jeunes : qu’ils avancent dans la vie, guidés par la Foi et l’Espérance. Qu’ils ouvrent leur cœur aux appels du « Maître de la Moisson « .

Nous vous prions pour les familles unies et pour toutes celles qui sont en difficulté. Nous confions nos malades à votre Cœur plein de tendresse et à votre miséricorde tous ceux qui vivent loin de vous. Cœur de Jésus, vous qui par votre Croix avez vaincu toutes divisions, donnez la paix à notre monde et renouvelez en notre cœur le désir de répondre fidèlement à la richesse débordante de votre Amour miséricordieux qui ne cesse de nous dire : « N’ayez pas peur ! ».

Jean-Paul II

 

Prière pour la paix

Dieu de nos pères, Grand et Miséricordieux, Seigneur de la paix et de la vie, Père de tous, Vous avez des projets de paix et non d’affliction, vous condamnez les guerres et vous abattez l’orgueil des violents.

Vous avez envoyé votre Fils Jésus pour annoncer la paix à ceux qui sont proches ou loin, pour réunir les hommes de chaque race et de chaque origine en une seule famille.

Ecoutez le cri unanime de vos fils, la supplication pleine de tristesse de toute l’humanité : plus jamais la guerre, aventure sans retour, plus jamais la guerre, spirale de deuil et de violence ; Non à cette guerre qui est une menace pour vos créatures dans le ciel, sur la terre et la mer.

En communion avec Marie, la Mère de Jésus, nous vous supplions encore : parlez au cœur des responsables du destin des peuples, arrêtez la logique des représailles et de la vengeance, suggérez par votre Esprit de nouvelles solutions, des gestes généreux et honorables, des possibilités de dialogue et de patiente, qui soient plus féconds que les rapides décisions de guerre. Accordez à notre époque des jours de paix. Plus jamais la guerre. Amen

Jean-Paul II

 

Jean-Paul II Priez pour nous !!

Vous, Jean-Paul II qui nous avez invités à ne pas marcher dans la peur et à nous libérer des ténèbres, vous nous avez guidés vers celui qui donne la Lumière de la vie, Jésus le Christ !

Vous lui avez donné toute la place en votre âme et en votre cœur, venez nous aider à suivre le Christ avec fidélité et à devenir témoin du Verbe qui s’est fait chair !

Apprenez-nous à nous laisser guider par celui qui est la Parole Vivante par qui Dieu a créé toute chose. Si nous suivons le Christ tout comme vous, nous deviendrons davantage chaque jour, le sel de la terre et la lumière du monde.

Vous vous êtes appuyé sur le Christ ; Il a sans cesse été pour vous, ce bon berger qui vous guidez vers de verts pâturages…. Aidez-nous, à votre exemple, à devenir à sa suite, des pèlerins de l’éternité. Amen.