Le chapelet de louange

Le chapelet de louange

NOUVEAU : Voici une nouvelle méthode toute simple pour prier le chapelet.

De beaux fruits immédiatement !

Voici l’histoire de la naissance du chapelet de louange

Une insomnie providentielle
Voici une petite anecdote qui m’est arrivée dernièrement. Un soir, après avoir confié au Bon Dieu toutes mes intentions dans la prière, je m’endors paisiblement. Cependant vers deux heures du matin, voici que je me réveille en me faisant du souci (pour un de mes enfants). Et voilà que cela ‘tourne’ dans ma tête avec mille scénarios négatifs… Lorsque cela m’arrive, je prends mon chapelet pour prier de tout mon cœur et petit à petit les choses s’apaisent et je m’endors dans les ‘bras du bon Dieu’. Cependant, cette nuit-là, (pas faite comme les autres), impossible de me rendormir…

Un point de conversion
Avant toute chose, creusons un peu : Jésus nous dit en Matthieu 6, 27: ‘Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie?’ et en Matthieu 6, 34 : ‘Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.’ Bref, notre Seigneur nous demande de ne pas nous faire de soucis et de lui faire confiance puisque tout est entre ses mains.
Chez moi, c’est un véritable point de conversion que je remets souvent en confession. Donc, ma ‘technique’ pour sortir de ce ‘piège’, dès que je m’inquiète, je me tourne résolument vers Dieu, avec mon ange Gardien et nous entrons dans la louange en glorifiant Dieu. Louer et regarder vers Dieu au lieu de rester fixé sur mes soucis.

La puissance de la louange !
Voici un secret qui a changé ma vie !
Nous en sommes sûrs, le marché est gagnant. Ce secret c’est la louange, la plus haute forme de la prière. La parole de Dieu nous dit : «Dieu entend les prières de supplication, mais Dieu habite la louange des hommes.» (Ps 22, 4) Réalisons, le Verbe se fait chair, il habite en nous (cf Jean 1, 14) Dieu est là, en nous, dans notre coeur, notre esprit, pendant notre louange !
Décision immédiate : Cessons de regarder nos soucis et fixons définitivement notre regard, dans l’action de grâce, vers la victoire de Celui qui est Amour ! Dans la louange Dieu nous protège, nous visite, nous guérit, nous console, nous exauce… bref Dieu agit puissamment !

Le pari de la louange : « Mon Dieu, je m’occupe de tes affaires : te louer et t’adorer, et Toi tu t’occupes de mes affaires ! » Voici la voie de la guérison et de l’union : louer et rendre grâce.
La louange fait habiter Dieu dans notre vie, dans notre corps et dans notre psychisme ! Imaginez, c’est un bouleversement, Dieu qui est joie et amour demeure en nous dans la louange. Hallelou-Ya ! (Alléluia), signifie Louez le Seigneur !

Une ‘invention’ providentielle
Bref, cette nuit-là, au lieu de me mettre debout pour louer le Seigneur, je me suis assis et j’ai eu à cœur de lui offrir un chapelet de louange. C’est-à-dire que j’ai puisé dans des phrases de bénédictions de la Bible que j’ai récitées en dizaines sur mon chapelet. Ceci pour centrer ma prière sur la louange d’une manière simple et rapide.

Voici comment mon chapelet de louange a commencé : après avoir dit le ‘Notre Père’, j’ai eu sur le cœur de contempler Marie dans le Magnificat et j’ai récité 10 fois sur les petites perles du chapelet : ‘Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !’
– Sur la deuxième dizaine j’ai médité sur l’annonce de la naissance de Jésus par les anges aux bergers qui disent: ‘Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime.’ (Lc 2, 13)
– Sur la troisième dizaine après avoir prié le ‘Notre Père’, j’ai contemplé Jésus avec les petits enfants lorsqu’il exulte de joie sous l’action de l’Esprit Saint en Luc 10, 21, et j’ai prié dix fois : ‘Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange: ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.’
– J’aimais cette forme de prière, j’ai continué en méditant sur la résurrection de Lazare (en Jean 11) et je priai 10 fois avec cette courte phrase: ‘Si tu crois, tu verras la Gloire de Dieu.’
– Je finissais joyeusement mon chapelet de louange en méditant et récitant cette phrase victorieuse de l’apocalypse (7, 12) :
‘Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce, honneur, puissance et force à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen !’

De beaux fruits immédiatement !
Bref, en terminant mon chapelet de louange, non seulement j’étais dans la paix et la joie mais en plus, l’inquiétude et les soucis avaient disparu !

C’est pourquoi je vous donne ce cadeau.
Priez des chapelets de louange chez vous avec les phrases de la bible que vous aimez bien en méditant les passages qui s’y rattachent et vous verrez vous aussi des fruits merveilleux dans vos vies. Je rends grâce à Dieu pour cela !

Aidez-moi : je prévois de faire un petit livre et de développer le chapelet de louange car les fruits sont vraiment extraordinaires et immédiats, alors merci de m’envoyer vos témoignages à :
thierry.fourchaud@labonnenouvelle.net

Pour aller plus loin, voici quelques phrases de louange glanées dans les psaumes :
Je proclamerai ta grandeur, mon Dieu, mon roi, et je bénirai ton nom pour toujours.
– Seigneur, tu es mon Dieu ; je proclamerai ta grandeur, je célébrerai ton nom, car tu as accompli des merveilles.
– Que tout ce qui respire loue le Seigneur !
Louez le Seigneur !
– Rendez au Seigneur la gloire de son nom, adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.
– Louez le Seigneur du haut des cieux,
louez-le dans les hauteurs.
– A pleine voix je crie vers le Seigneur ; il me répond de sa montagne sainte.
– Ô Seigneur, notre Dieu, qu’il est grand ton nom par toute la terre !
– Alléluia ! Chantez au Seigneur un chant nouveau, louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !

Je pense qu’utiliser des phrases bibliques ajoute de la force à la prière car la parole de Dieu est agissante. Cependant, peut-être pouvons-nous aussi utiliser quelques phrases fortes.
Par exemple la prière de l’ange de Fatima :
‘Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas.’

Bref, comme vous voyez, il est possible de développer cette forme de prière à l’infini. Cela n’empêche pas de prier régulièrement le chapelet car le chapelet de louange ne peut en aucun cas remplacer le rosaire, mais il peut être utile pour nous ‘arracher’ à nos soucis et nous tourner vers Celui qui est Amour, notre Dieu.

Que Dieu vous bénisse !

Thierry Fourchaud

Le chapelet de louange

Il est possible de prier le chapelet de louange sur n’importe quel chapelet, néanmoins j’ai cherché un chapelet qui porte à louer et j’ai trouvé celui-ci (photo ci-dessus). C’est un chapelet très original avec les colombes du Saint-Esprit à chaque dizaine, ainsi que sur la croix qui symbolise la victoire avec la colombe et l’ichtus.
Taille de la croix : 4,5/3 cm
Longueur du chapelet plié en deux 49 cm (on peut le passer autour du cou)
Perles cristallines transparentes.
Colombes du Saint-Esprit et croix couleur vieil argent. Avec votre chapelet de louange vous recevez la notice explicative + une carte-prière.

Pour recevoir ce CHAPELET DE LOUANGE
Commande par téléphone : 05.53.20.99.86
– par internet : www.labonnenouvelle.fr (ici)
– par courrier : La Bonne Nouvelle – 8 rue Roger Lévy – 47180 Sainte Bazeille (France)
Prix : 10€ + 3€ de frais de port.

© Chapelet de louange, modèle réservé et déposé.

________________________

En avant première voici les “mystères joyeux” qui débuteront le livre “Le chapelet de louange”. Ils seront complétés par une phrase biblique et un tableau qui représente le mystère.

 

Mystères Joyeux

 

Premier mystère : L’Annonciation

Contemplons La Vierge Marie, l’Archange Gabriel et particulièrement l’Esprit-Saint qui descend en Marie pour y déposer Jésus, le Verbe fait chair et la Lumière du Monde.

Un Notre Père

Phrases proposées sur cette dizaine :

Choisir une des phrases bibliques ci-dessous et la prier 10 fois en contemplant ce mystère.

  • Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut. (Gn 1, 3)
  • Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. (Lc 1, 28)
  • Rien n’est impossible à Dieu. (Lc 1, 37)
  • L’Esprit Saint viendra sur toi, (moi) et la puissance du Très-Haut te (me) prendra sous son ombre. (Lc 1, 35) (Parfois nous vous proposons, comme ici,  de personnaliser la phrase biblique pour lui donner plus de force)
  • Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous. (Jn 1, 14)
  • Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie.  (Jn 8, 12)
  • Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi. (Ga 2, 20)

 

Deuxième mystère : La Visitation

Contemplons Marie et Elisabeth et particulièrement la circulation du Saint-Esprit. Contemplons aussi les deux enfants, Jésus et Jean le Baptiste dans le sein de leurs mères.

Un Notre Père

Choisir une des phrases bibliques ci-dessous et la prier 10 fois en contemplant ce mystère.

  • Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. (Lc 1, 42)
  • Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! (Lc 1, 46-47)
  • Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! (Lc 1, 49)
  • Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. (Lc 1, 52)
  • Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. (Lc 1, 45)
  • Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. (Jn 4, 10)
  • Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif. (Jn 4, 15)

Troisième mystère : La Nativité

Contemplons la crèche, la simplicité, la pauvreté et en même temps la venue du Seigneur de l’Univers, caché dans l’humilité d’un nouveau-né. Contemplons le Père, le Fils et le Saint-Esprit, mystère Trinitaire ineffable et en même temps la petite Trinité sur la terre, de Joseph, Marie et Jésus. Contemplons enfin les anges, les bergers et les Rois mages.

Un Notre Père

Choisir une des phrases bibliques ci-dessous et la prier 10 fois en contemplant ce mystère.

  • Voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple. (Lc 2, 10)
  • La gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. (Lc 2, 9)
  • Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime. (Lc 2, 14)
  • Ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. (Lc 2, 16)
  • Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. (Lc 2, 19)
  • Ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu. (Lc 2, 20)
  • Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous. (Jn 1, 14)
  • Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. (Mt 2, 21)

Quatrième mystère : La Présentation de Jésus au temple

Contemplons un fois encore la Sainte Trinité, le Père, le Fils et le Saint Esprit et aussi la scène avec Joseph, Marie, Jésus et Syméon.

Un Notre Père

Choisir une des phrases bibliques ci-dessous et la prier 10 fois en contemplant ce mystère.

  • Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu. (Lc 2, 28) – (ou personnalisée : Je reçois l’enfant Jésus dans mes bras et je bénis Dieu.)
  • Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur (ta servante) s’en aller en paix, selon ta parole. (Lc 2, 29)
  • Mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples. (Luc 2, 30-31)
  • Jésus dit :  je suis la lumière du monde. (Jn 9, 5)

 

Cinquième mystère : Le Recouvrement de Jésus au Temple.

Contemplons cette scène étonnante ou Jésus se présente comme le fils du Père, contemplons l’attitude de Joseph, Marie et Jésus et aussi la Sainte Trinité.

Un Notre Père

Choisir une des phrases bibliques ci-dessous et la prier 10 fois en contemplant ce mystère.

  • L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui. (Lc 2, 40)
  • Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ?  (Lc 2, 48)
  • Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ?  (Lc 2, 49)
  • Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. (Jn 14, 6)
  • Quand vous demanderez quelque chose au Père en mon nom, moi, je le ferai. (Jn 14, 14)
  • Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. (Jn 17, 1)
  • Père, tu es en moi, et moi en toi. (Jn 17, 21)
  • Père que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux. (Jn 17, 26)

 

Soyez le premier à partager cet article !