Maris et femmes de nuit par Jean Pliya


Jean Pliya est le Berger national du Renouveau au Bénin. Père de sept enfants il est aussi membre du Conseil de l’ICCRS (International Catholic Charismatic Renewal – Vatican).
Il est aussi animateur de session et prédicateur de retraite dans le monde entier.

* Témoignage 
Mariée avec un esprit fétiche Dès le début de leur mariage, un couple chrétien était accablé de problèmes : disputes incessantes, injures, colères violentes, bouderies… Les querelles se déclenchaient pratiquement tous les vendredis avec des scènes de jalousie sans fondement. La femme ne pou-vait pas prier ni assister à une réunion de prière. Elle en vint à déchirer sa Bible. Découragé, l’homme tomba dans une dépression et cassa tout dans la maison. Il décida de quitter sa femme et de s’en aller. Ce jour là, il reçut la visite de deux responsables de son église qui prièrent pour lui. Il reçut une forte onction de l’Esprit-Saint. Son cœur s’émut de compassion lorsqu’il regarda sa femme. Celle-ci, peu de temps après, entendit le témoignage de délivrance d’une femme malmenée par un esprit de mari de nuit et y reconnut sa propre expérience. Alors elle se confia à son mari : régulièrement, et c’était le vendredi, elle avait des rapports sexuels dans ses rêves, avec un esprit de mari de nuit. Un évangéliste pria pour elle. La nuit qui suivit, alors qu’elle dormait, elle se leva brusquement, courut aux toilettes et se mit à vomir du sang. Elle se sentit faible, mais elle était délivrée. Mon épouse est née dans une famille africaine, raconte son mari. À sa naissance le sang coulait sans arrêt de son nez. Ses parents effrayés allèrent consulter leur féticheur. Celui-ci leur dit de donner à leur fille le nom du fétiche, car l’esprit fétiche voulait la prendre comme femme. Dès qu’ils lui donnèrent le nom du fétiche, le sang s’arrêta de couler. Par cet acte, un « mariage » spirituel venait d’être conclu et le mauvais esprit était entré en elle. Entré par le sang, le démon en était sorti par ce vomissement de sang. Depuis ce jour, ma femme n’était plus la même personne. Elle est devenue douce, aimable, raisonnable et se consacre totalement au service du Seigneur. Extrait de la revue Shalom n°47

* Attention danger !
L’esprit de la reine Jezabel (1 R 21) est un esprit de rébellion, de fourberie, de séduction mensongère et de domination meurtrière sur les hommes. Il se manifeste souvent dans la déesse des eaux dite Mamy Wata. Cette entité spirituelle vient forniquer avec ses victimes (hommes ou femmes) dans le lit conjugal, que le conjoint soit présent ou non. Cet esprit pousse aussi à la dépravation des mœurs. De même l’esprit de Dalila use d’une ruse traîtresse pour abattre l’homme fort qui tombe dans ses filets et lui ouvre son cœur. « Dalila endormit Samson sur ses genoux… Ainsi elle commença à le dominer et sa force se retira de lui. » (Jg 16, 6)

* Maris de nuit vaincus au Nom de Jésus

Une jeune fille, seule chrétienne de sa famille, avait été consacrée à des divinités vaudous. Celles-ci se manifestaient maintenant comme plusieurs maris de nuit « qui la harcelaient constamment ». Ils ont bloqué totalement sa vie sentimentale et aucun homme ne s’intéressait à elle. On pria pour elle dans son groupe de prière. Les oppressions diminuèrent et elle se sentit plus forte pour résister. Quand elle vint me voir, je lui demandai de pardonner à ses parents. Je fis une prière d’autorité au nom de Jésus avec une onction d’huile bénite sur son corps. Je lui appris aussi à dire elle-même une prière d’auto-libération (ci-après). Les démons lâchèrent prise. Cepen-dant, me raconta-t-elle, il y eut une autre tentative acharnée des démons qui échoua parce que je leur criai : Au Nom de Jésus-Christ, vous êtes vaincus ! Ma foi s’affermissait et ma peur disparut. Au cours de la deuxième prière que je fis avec cette personne, le mariage occulte conclu par ses parents entre elle et les esprits vaudous fut rompu et elle est aujourd’hui libérée.

* Explications : Un peu partout nous avons rencontré des hommes et des femmes qui déclarent être victimes de démons à l’aspect féminin ou masculin, qui abusent d’eux pendant leur sommeil. De quoi s’agit-il ? Une femme, à partir du moment où elle devient nubile est visitée par un démon dit « mari de nuit » qui fait l’amour avec elle de manière à la fois invisible et sensible. Pour l’homme, il s’agit d’un esprit dit « femme de nuit » qui le force à faire l’amour avec lui. Pour ce faire les démons agissent sur la pensée et la sensibilité des victimes. Et celles-ci ont la sensation qu’une personne connue ou non vient leur imposer des rapports intimes. Le diable s’est ainsi présenté dans son sommeil à une femme veuve, avec l’aspect du mari récemment décédé et lui a déclaré qu’elle lui manquait tellement qu’il voulait encore avoir des rapports sexuels. Nous lui avons conseillé de repousser énergiquement cette tentation au Nom de Jésus. On attribue les agression occultes liées à la sexualité à certains esprits ou à des démons.

Dans le livre de Tobbie (3,8), Asmodée, le terrible démon des plaisirs impurs, tue par jalousie, successivement, le jour de leurs noces, les sept hommes qui prétendaient épouser Sara, fille de Ragouël. Celle-ci ne dut sa délivrance qu’à l’archange Raphaël qui maîtrisa Asmodée. Alors elle put se marier selon le plan de Dieu avec le jeune Tobbie que l’archange avait protégé et guidé. C’est ainsi que ceux qui craignent Dieu remportent la victoire.

* Résolutions 
Les personnes qui subissent les agressions sexuelles des maris ou des femmes de nuit et qui y renoncent de toute leur volonté doivent être aidées. Une écoute spirituelle attentive peut permettre de connaître la racine de leur lien. Mais la soumission passive, voire le consentement des victimes peuvent les lier dangereusement au point de bloquer ce processus de délivrance. Pour comprendre la raison de cette oppression il faut remonter dans le passé de la personne jusqu’à la naissance ou la conception, voire avant. Au départ on trouve souvent des promesses prénatales ou faites dès la naissance à des esprits maléfiques (appelés divinités) pour obtenir des protections. Ainsi il faut briser ce pacte fait par les parents ou la famille et réaliser la délivrance. La personne doit aussi faire les prières de renonciations et rentrer dans un véritable chemin de conversion.

***   PRIÈRE

Seigneur Jésus viens me revêtir de ton Précieux Sang et de ton autorité. Jésus-Christ, Jésus crucifié, Jésus ressuscité, Jésus glorifié, « toi qui commandais avec autorité et puissance aux esprits mauvais et ils sortaient » (Lc 4, 37), je te prie de lier tout esprit mauvais et de le chasser de ma vie (ou de la vie de x…)  et de lui ordonner de ne pas revenir.
Jésus-Christ lie les principautés, les puissances, les dominateurs de ce monde des ténèbres, les esprits du mal dans les espaces célestes, (Ep 6,12) dans l’air, dans l’eau et sur toute la terre.
Je suis enfant de Dieu. J’appelle l’intercession de la Vierge Marie, mère du Christ et de l’archange saint Michel avec toutes armées célestes.
Au Nom du Seigneur Jésus et fort de la grâce de mon baptême, je prends autorité sur tout esprit démoniaque qui a profité d’une porte ouverte en moi ou de toute malédiction qui pèse sur moi pour m’infester, m’oppresser ou me lier et je vous résiste fermement dans la Foi. (1 p 5,9)
Qui est comme Dieu ? (3 fois)
Le sang de Jésus-Christ m’a lavé de tous mes péchés et a payé toutes mes dettes. Par le sang du Christ, je vous chasse esprits impurs, qui que vous soyez.
Je vous commande par Dieu le Père (+), par Dieu le Fils (+) et par Dieu le Saint-Esprit (+) de me quitter. Fuyez donc espris mauvais. Allez à la Croix de Jésus et fléchissez le genou devant le Jésus crucifié afin qu’il dispose de vous et ne revenez plus.

Que toute infestation maligne, toute emprise démo-niaque sur mon corps, mon psychisme ou mon esprit, cessent immédiatement et définitivement au Nom de Jésus de Nazareth.
Amen ! Alléluia !   Je proclame maintenant ma libération, ma délivrance et ma guérison.
Que le Saint Nom de Jésus soit en moi et sur moi. Qu’il soit dans mes pensées, mes paroles et mes actions.
Que le Saint Nom de Jésus me protège des assauts du mal.
Que le saint Nom de Jésus soit ma confiance, ma force et ma victoire. Amen !

Chant de louange et prière d’action de grâce !

* Extrait du livre « Prières de délivrance » de Thierry Fourchaud aux éditions La Bonne Nouvelle disponible sur le site www.labonnenouvelle.fr (boutique) ou par téléphone au 05.53.20.99.86

La Bonne Nouvelle – 8 rue Roger Lévy
47180 Sainte Bazeille (France)
Tél: 05.53.20.99.86

Nos sites :
www.labonnenouvelle.fr 
www.mariereine.com
www.rosary-world.com
https://pelerinages.labonnenouvelle.net/

Soyez le premier à partager cet article !