Sainte Thérèse de Lisieux : une mère spirituelle !

therese

Présentation : Née à Alençon, le 2 janvier 1873, la petite Thérèse est la dernière des enfants de Louis et Zélie Martin. Parmi ses sours, trois seront carmélites à Lisieux et une visitandine. En 1887, Thérèse n’a que 14 ans, mais déjà confie à son père sa volonté de rejoindre ses soeurs au Carmel. Elle est admise l’année suivante avec une dérogation ; elle prendra le nom de Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face. En 1894, sa soeur Pauline, devenue prieure du Carmel, lui demande d’écrire ses souvenirs. Ce livre s’appellera « Histoire d’une âme ». En 1895, Thérèse décide de s’offrir pleinement à l’Amour Miséricordieux de Dieu. Elle meurt le 30 septembre 1897. Nous la fêtons le 1er octobre.

Elle nous transmet la « petite voie », qui est un message d’amour simple mais total. Avant de mourir, elle fait la promesse de passer son Ciel à faire du bien sur la terre. Canonisée (c’est-à-dire reconnue sainte) en 1925, elle est la patronne des Missions et de la France. Elle est proclamée Docteur de l’Eglise le 19 octobre 1997 par le Pape Jean-Paul II

.

Thérèse une mère spirituelle : Demandez une parole au quotidien, elle nous parle chaque jour. Comme un guide spirituel, elle nous conseille, nous enseigne la petite voie et nous montre le chemin le plus simple et le plus rapide pour aller vers Jésus et vivre l’union avec Dieu dès cette terre.
Alors, prenons la main de la petite Thérèse et laissons-là, jour après jour, nous guider.
Chaque parole peut-être méditée et priée au quotidien tout au long de l’année. Passons une année entière avec Thérèse !

Chacun aura sa propre parole de Thérèse, alors priez l’Esprit Saint avant d’ouvrir votre parole du jour. Ces paroles sont extraites des manuscrits de Thérèse et de ces poésies.

 

Découvrez ici :