Consécration solennelle de l’Irak à la Vierge Marie + Un rosaire mondial non-stop pendant 24 heures pour arrêter la guerre en Irak. Initiative sans précédent de L’Osservatore Romano

Le vendredi 21 mars 2003 à 18 heures (heure locale) il y eu une consécration
solennelle de l’Irak à la Vierge Marie par tous les Patriarches et Evêques des différentes Eglises chrétiennes d’Irak, en la Cathédrale chaldéenne Saint Joseph, devant la statue de la Vierge pèlerine « Reine de la Paix ».

Comme dans tous les moments difficiles de l’histoire, le peuple chrétien d’Irak se tourne vers la Vierge Marie pour implorer l’aide de Dieu, certain que la Mère de Dieu ne laisse jamais ses enfants sans secours.

C’est dans cet esprit que les chrétiens de Bagdad se sont mis à prier, dans plusieurs Eglises de la ville, autour d’une statue de la Vierge qui a déjà été pèlerine dans tout le pays en 1998 et qui s’appelle « Notre-Dame de France, Reine de la Paix ».

Cette statue de la Reine de la Paix, qui a déjà rencontré de grandes foules très ferventes, au cours de ses pèlerinages du nord au centre du pays, en étant accueillie et priée par les chrétiens et de nombreux musulmans, et de plus en plus de monde se rassemble autour d’elle.

Selon une idée de l’Evêque Latin de Bagdad, ce mouvement de prière autour de la Reine de la Paix a culminé dans la Consécration de l’Irak au Coeur Immaculé de Marie que l’ensemble des évêques des Eglises catholiques Chaldéenne, Latine, Syrienne, Arménienne, et des Eglises Syriaque orthodoxe et Assyrienne ont prononcés le vendredi 21 mars dernier, à 18 heures (heure locale) dans la Cathédrale Chaldéenne Saint Joseph.

L’annonce de cet événement s’est faite dans toutes les églises de Bagdad le dimanche 16 mars et les prières se sont multipliées dans le monde entier, si bien qu’il y a eu une grande foule à la célébration du 21 mars, même si la guerre a commencée. Ce mouvement, qui mêle à la fois les chrétiens et de nombreux musulmans, a pour but de confier les événements à venir à la Providence de Dieu par la Vierge Marie et de tout lui offrir, visiblement et solennellement, pour que les choses se résolvent de la manière la moins douloureuse.

Personne ne sait comment la Vierge Marie répondra et agira pour protéger son peuple, mais ayons confiance en elle. Demandons lui, en Irak et dans le monde entier, d’intercéder et d’intervenir puissamment, à la suite de cette Consécration, pour le vrai bien de tous ses enfants, pour la plus grande gloire de Dieu. Continuons d’offrir des prières pour la paix à Marie, elle en a tellement besoin.

Un rosaire mondial non-stop pendant 24 heures pour arrêter la guerre en Irak
Initiative sans précédent de L’Osservatore Romano

CITE DU VATICAN, vendredi 21 mars 2003 – Le quotidien de la cité du Vatican, L’Osservatore Romano, propose à la Une de son édition quotidienne en italien de ce vendredi un rosaire mondial non-stop pendant 24 heures pour arrêter la guerre en Irak et obtenir le rétablissement de la paix.

Une initiative sans précédent pour un pays que les évêques viennent de consacrer à la Vierge Marie en la cathédrale Saint-Joseph de Bagdad.

L’Osservatore Romano considère qu’au moment où la guerre moissonne ses premières victimes, c’est le moment « d’intensifier la supplication » en demandant l’intercession de la Reine de la Paix auprès de son Fils, le Prince de la Paix.

La paix, insiste L’Osservatore Romano « est un but où conduisent les sentiers de la politique et de la diplomatie, hélas abandonnés aujourd’hui, au profit des moyens plus commodes des bombardements et de l’assassinat de personnes sans défense ».

Devant cette réalité, les croyants comptent cependant sur « l’arme de la prière » pour toucher les cœurs, souligne L’Osservatore, d’où cette initiative pour ne pas se résigner à la guerre.
(ZENIT.org)
Merci de faire savoir cette initiative autour de vous.